Nouvelles

ArcelorMittal Belgium inaugure le haut fourneau du futur

ArcelorMittal Belgium inaugure le haut fourneau du futur

ArcelorMittal Belgium a officiellement inauguré début mars 2021 son haut fourneau B à Gand, grâce à un investissement important dans la réfection du four, ce qui en fait l'un des hauts fourneaux les plus modernes et efficaces au monde, tant en termes de productivité que d’émissions de CO2. 

Le nouveau haut fourneau, auquel on a donné une forme optimale, a été entièrement rénové et est équipé de systèmes d'automatisation les plus récents. Cet investissement permettra à l’entreprise sidérurgique d’être au cœur de l'économie circulaire et l’aidera à réduire ses émissions de CO2  et à atteindre ses objectifs climatiques, grâce à une consommation de combustibles plus efficace, au recyclage des déchets de bois et à l'injection de gaz résiduels ainsi que de plastiques en fin de vie. 

Une technologie de pointe

Dans le cadre de ce projet, la conception du haut fourneau rénové a été optimisée pour rendre son processus plus efficace, avec des équipes d'experts des centres de R&D d'ArcelorMittal en Espagne et en France travaillant en étroite collaboration avec ArcelorMittal Belgium. Grâce à cette réfection, le haut fourneau B est maintenant l'un des plus avancés au monde, avec une productivité inégalée. Le département Industrial IT, Automation & Models du site a dirigé l'aspect automatisation du projet, en passant à une nouvelle plateforme PLC (Programmable Logic Controller) avec une interface utilisateur moderne et des possibilités de diagnostic étendues (basées entre autres sur la mesure de température, pression). Les principes de sécurité ont également été revus et améliorés en profondeur. En outre, une nouvelle infrastructure réseau a été mise en place, le logiciel informatique de processus a été adapté et les modèles optimisés pour le contrôle du nouveau haut fourneau. Environ 5 000 tonnes d'acier et 3 000 tonnes de matériaux réfractaires ont été utilisées pour le haut fourneau ; 265 kilomètres de câbles électriques ont été posés.

Une vision circulaire de l'avenir

La réfection du haut fourneau jouera un rôle important dans la réduction des émissions de CO2  du site afin qu’il atteigne ses objectifs climatiques, notamment par une consommation de combustibles plus efficace. En outre, ArcelorMittal Belgium s'engage à contribuer aux objectifs climatiques ambitieux de l'UE dans le cadre du Green Deal. Le projet de réfection de Gand contribuera à l'engagement d'ArcelorMittal Europe de réduire les émissions de CO2 de 30 % d'ici 2030 par rapport à 2018. En tant que groupe, ArcelorMittal a l'ambition d'être neutre sur le plan climatique d'ici 2050. Ces actions s'inscrivent également dans la stratégie climatique du groupe ArcelorMittal, telle que décrite dans le Rapport sur l'action climatique

Dans les hauts fourneaux, ArcelorMittal Belgium prévoit de remplacer le carbone fossile par du carbone vert et circulaire et de l'hydrogène vert et circulaire. Les matières premières « fraîches » seront de plus en plus souvent remplacées par des déchets, d'une manière écologiquement et économiquement viable. Le projet Torero, qui sera mis en service en 2022, nous permet de prétraiter les déchets de bois des parcs à conteneurs pour produire du biocharbon adapté au processus de haut fourneau. Nous avons également deux projets en cours avec des déchets plastiques qui pourraient être injectés dans les hauts fourneaux sous forme de poudre ou de gaz. Nous travaillons également à la possibilité de remplacer une partie du carbone fossile actuellement utilisé par de l'hydrogène.

Une politique de soutien visant à garantir des conditions de concurrence équitables au niveau mondial, l'accès aux énergies renouvelables à des prix abordables, les infrastructures énergétiques et l'accès à un financement durable seront essentiels pour une transition réussie. Nous sommes donc particulièrement reconnaissants du soutien que nous avons déjà reçu du gouvernement flamand dans ce contexte.

Approche sécurité et coronavirus

La réfection du haut fourneau a représenté un défi non seulement sur le plan technique et environnemental, mais aussi et surtout sur le plan de la sécurité, avec plus de 1 000 collaborateurs internes et externes travaillant chaque jour au même moment sur le chantier. De plus, le chantier a nécessité une approche spécifique en raison du coronavirus :

  • Règles de base : Dans toute l’entreprise, trois règles de base doivent être strictement respectées afin de prévenir la propagation du virus : une bonne hygiène des mains, une distance sociale de 1,5 mètre et l'obligation de porter un masque buccal. Des ambassadeurs sécurité ont veillé au respect de ces règles 24 heures sur 24.
  • Tests : En collaboration avec une agence de prévention externe, un module de test a été mis en place pour effectuer des prélèvements d’échantillons sur le site de manière facilement accessible. Entre-temps, nous analysons ces échantillons nous-mêmes, de manière sûre et rapide, dans un nouveau laboratoire médical situé sur le site même d'ArcelorMittal Gand.
  • Contrôle de la température : La température de tous les travailleurs est contrôlée quotidiennement à l'entrée du site d’ArcelorMittal Gand ainsi que dans la zone du chantier. Des contrôles aléatoires sont également effectués pendant les heures de travail.
  • Contact tracing : Une application de contact tracingdéveloppée en interne permet d'identifier rapidement avec qui, pendant combien de temps et de quelle manière un collègue infecté par le coronavirus a été en contact sur son lieu de travail.

Jan Jambon (Ministre-Président du gouvernement flamand) : « Avec la réfection du haut fourneau B, ArcelorMittal Belgium réalise l'un de ses objectifs en termes d'innovation, de durabilité et de circularité. L'approche globale qui est proposée ici à Gand est un excellent exemple d'ambition et de vision dans un contexte mondial difficile. En tant que Ministre-Président, je ne peux qu'exprimer ma gratitude à cet égard. »

Manfred Van Vlierberghe (CEO d'ArcelorMittal Belgium) : « Je voudrais remercier non seulement l'équipe en charge du projet, mais aussi les plus de 5 000 membres du personnel d'ArcelorMittal Belgium et les nombreux collègues du groupe ArcelorMittal pour leurs efforts et leur soutien à ce projet prometteur. Chacun a donné le meilleur de lui-même pour faire de cette réfection du haut fourneau un succès, dans une période particulièrement difficile, marquée par le coronavirus. Avec nos hauts fourneaux rénovés et à la pointe de la technologie, nous préparons un avenir durable prometteur. »

Source : ArcelorMittal Belgium

© 2021 - Infosteel