KBC, Louvain

Au bout d’une métamorphose des environs de la gare qui a duré dix ans, le défi a été relevé de combler l’espace réduit (210 m² sur une largeur de 6 m) laissé vide sur le Tiensevest, en y installant un immeuble de bureaux de la KBC. Le volume nécessaire a été obtenu par la construction au niveau du premier étage, d’un encorbellement de 10 m surplombant le trottoir le long du boulevard. Ce concept traduit directement la force architecturale du bâtiment.

Le porte-à-faux est supporté par une construction en acier cachée dans le plancher et le plafond. Comme il ne comporte aucun support, sa réalisation a exigé de tirer parti des limites maximum de la résistance de l’acier.

Les zones du bâtiment accessibles au public sont accentuées par la transparence de la façade, tandis que les zones réservées aux fonctions internes sont dissimulées derrière des ailettes métalliques aux niveaux +2 et +3. L’installation des éléments en verre a nécessité la prise de mesures particulières lors du montage de la structure en acier. Le calcul de la flèche de la structure en acier a évidemment dû tenir compte du poids du verre (plusieurs tonnes). Pendant les travaux de montage, des contrepoids ont été installés pour compenser la charge pondérale du verre. Ils ont été retirés au fur et à mesure de la pose du verre. Garantissant ainsi une flèche constante de la structure en acier.

pdf Article dans le magazine info-steel

Martelarenplein 22, Leuven
Plaats_Localisation
KBC Groep, Brussel_Bruxelles
Opdrachtgever_Maître d’ouvrage
Crepain Binst Architecture, Antwerpen
Architect_Architecte
Stabilogics, Kampenhout
Studiebureau_Bureau d’études
Vooruitzicht, Antwerpen
Algemene aannemer_Entrepreneur général
BCM, Hoogstraten
Staalbouwer_Constructeur métallique

Foto’s_Photos : BCM

Tags: concours construction acier 2010 | BCM | Stabilogics | immeuble de bureaux |