La halle urbaine de Gand : une 'salle ouverte'

La construction de la halle urbaine de Gand s’inscrit dans le cadre du plan global d’aménagement KoBra censé donner un nouvel élan à différentes places gantoises et rues adjacentes, avec plus de verdure.

Lorsque les immeubles historiques furent démolis il y a des décennies sans être remplacés, les trois places se fondirent en un espace ouvert unique, principalement aménagé comme parking. En édifiant aujourd’hui la halle urbaine à cet endroit, la fonction de place se voit renforcée.

La construction doit davantage être vue comme une place couverte que comme un bâtiment monumental. Cela permet de conserver le lien visuel entre les trois places.

Pendant sa construction, l'édifice ressemblait à un squelette monumental en acier d'environ 300 tonnes d’acier pour nue structure de 40 x 15,75 x 15,75 m, posée sur quatre socles en béton.

L’acier est en grande partie masqué par la finition en planches de la toiture et environ 1600 lames de verre qui permettent à la lumière du jour d’entrer dans la halle urbaine.

Le niveau sol médiéval, qui se trouve bien plus bas que celui des rues et places environnantes, est rétabli. La halle urbaine s’enfonce littéralement dans l’Emile Braunplein. Le niveau varie très progressivement, depuis la nouvelle place minérale jusqu’à la zone verte située en contrebas ou se trouve le 'Grand Café'.

pdf Article dans le magazine info-steel

Emile Braunplein, Gent
Plaats_Localisation
Stad Gent/ TMVW/ De Lijn
Opdrachtgever_Maître d’ouvrage
TV Robbrecht – Daem – Van Hee – Wirtz – Bas – Boydens – France (d.i.: Robbrecht en Daem architecten + Marie-José Van Hee architecten + BAS (ingenieur stabiliteit) + Studiebureau Boydens (technieken) + Wirtz International (landschapsarchitectuur) + Marianne France (infrastructuur))
Ontwerp_Concept
BAS, Leuven (concept) -
Stabilogics, Kampenhout (uitvoering)
Studiebureau_Bureau d’études
THV KOBRA 2, BESIX – Stadsbader
Algemene aannemer_Entrepreneur général
BCM, Hoogstraten
Staalconstructeur_Constructeur métallique

Foto’s_Photos: BCM, Stabilogics, Thomas Vlerick, Jo Van den Borre

Tags: concours construction acier 2012 | BCM | Stabilogics | culture |