Maison DJW

Le budget a constitué l’élément essentiel dans la réalisation d’une surprenante nouvelle habitation à Wondelgem. Pour compresser les coûts, on a cherché à construire rapidement avec des matériaux simples. Ces considérations ont abouti à élaborer un projet moderne autour d’un squelette en acier et constitué essentiellement d’éléments préfabriqués. Des colonnes et poutres en acier ont été utilisées ainsi que des prédalles en béton ; le toit se compose de panneaux sandwich. Une sobriété certaine caractérise la finition intérieure. Des parquets PU y renforcent la tension et la grandeur des surfaces, les prédalles sont restées apparentes et ne sont revêtues que d’un mince enduit à projeter. 

Le caractère spatial et industriel a encore été raffermi par un escalier en acier perforé, niché contre une paroi en Reglit. L’utilisation d’une structure en acier a aussi rendu les grandes portées possibles. Un espace large de 7,50 m a ainsi été créé en une seule portée, ce qui génère une impression de loft spacieux dans toute l’habitation. Celle-ci a dans son ensemble été conçue comme un espace pouvant être librement organisé entre quatre portiques en acier. Cet ensemble associe profilés IPE et HEB. Les prédalles placées entre les poutres en acier donnent une apparence plus courte à la hauteur des profilés en L. Le toit fait également partie du squelette en acier avec des fermes en poutrelles HEB qui supportent des panneaux sandwich.

Si l’aspect budgétaire a été l’élément primordial dans la réalisation de cette habitation unifamiliale, la durabilité en est un autre qui a fait l’objet de toutes les attentions. Tout d’abord, la totalité de l’habitation a été isolée au moyen de PU: 8 cm pour les sols et les murs, 12 cm sur le toit plat et 17 cm pour le toit en pente. Un jardin a de plus été installé sur le toit plat, ce qui assure une protection thermique supplémentaire des pièces qu’il recouvre.

Pour les grandes verrières du rez-de-chaussée, des filtres solaires intégrés permettent d’éviter la surchauffe.

Enfin, la masse de la construction a été conçue pour tirer au mieux parti de la chaleur produite. La chaleur produite par rayonnement du sol au rez-de-chaussée ne quitte l’habitation qu’après être passée par les vides le long des multiples parquets et parois.

pdf Article dans le magazine info-steel


Wondelgem
Plaats_Localisation
Privé
Opdrachtgever_Maître d’ouvrage
Architect Patrick Persoons, Melle
Architect_Architecte
Ingenieursbureau Norbert Provoost, Sint-Amandsberg
Studiebureau_Bureau d’études
Novabouw, Merelbeke
Algemene aannemer_Entrepreneur général
Novabouw, Merelbeke
Staalbouwer_Constructeur métallique

Foto’s_Photos : Patrick Persoons

Tags: concours construction acier 2010 | maisons |