Façade poétique à Louvain

La façade en verre, orientée au sud, de l’accès entre deux bâtiments existants de la faculté louvaniste des Sciences sociales doit être équipée d’une protection solaire. Afin de transcender la simple fonctionnalité, il a été décidé d’y associer une œuvre d’art. La volonté de limiter le porte-à-faux et le poids du pare-soleil a entraîné le choix de l’acier.

L’œuvre d’art, placée environ 40 cm devant la façade, est un texte écrit en lettres d’acier inoxydable. Le lettrage extérieur contribue à l’identité et au caractère reconnaissable du bâtiment.
Afin de réduire le coût élevé du placement de lettres indépendantes, il a été décidé de réaliser un poème en lettres négatives, un pare-soleil étant créé au moyen d’éléments considérés de prime abord comme matériau résiduel.

La structure sous-jacente est un cadre en profilés creux de 80 x 160 mm. Aux angles sont fixés des profilés en L de 100 x 100 mm. À hauteur des profilés transversaux, des profilés en T de 100 x 10 mm préforés ont été prévus, les tôles constituant le poème y sont vissées au moyen de boulons en acier inoxydable. Tous les profils sont galvanisés. Les tôles sont constituées de panneaux pliés en acier inoxydable de 3 mm, dans lesquels les lettres sont découpées au laser. Le poème est l’Alpejagerslied (Chant des chasseurs alpins) de Paul Van Ostaijen, qui touche au cœur du comportement social élémentaire.

pdf Article dans le magazine info-steel

Toegangsgebouw faculteit Sociale Wetenschappen
Parkstraat 45, Leuven
Plaats_Localisation
KULeuven, Heverlee
Opdrachtgever_Maître d’ouvrage
Poponcini & Lootens ir. Architecten, Antwerpen
Architect_Architecte
Hans De Petter, Heverlee
Studiebureau_Bureau d’études
Dilliën, Houthalen
Staalbouwer_Constructeur métallique

Tags: inox | concours construction acier 2010 | DMW |