Rénovation maison Campanules

La maison existante se caractérise par des matériaux traditionnels mis en œuvre selon un langage classique d'architecture de maison bourgeoise à Bruxelles.

Malgré son caractère, l'habitation n'offrait que de petites ouvertures vers le jardin et une ambiance confinée aux pièces de vie. Les locaux situés à l’arrière – la cuisine et la salle de bain anciennement considérés comme des espaces de service – bloquaient l’ouverture de la maison vers le beau jardin et l’intérieur de l’îlot très végétal.

Dans la transformation, les fonctions de la maison on été conservées, mais elles se devaient d'être magnifiées par de larges ouvertures vers le jardin et une interpénétration des espaces intérieurs et extérieurs mieux en phase avec la qualité de vie souhaitée par les propriétaires. Inévitablement, la structure portante fermée du rez-de-chaussée devait laisser place à des vides.

Seul l’acier permettait de réaliser un tel éventrement volontaire de la maison, en conjuguant économie de matériaux, faibles épaisseurs et grandes portées. Le principe constructif - colonnes et poutrelles acier - s’est rapidement imposé. Il a été mis en œuvre en utilisant un langage contemporain sans fioriture, mais qui souligne la puissance visuelle de l'acier auto-patinable.

L'intervention est marquée et crée une coexistence harmonieuse entre le moderne et l’ancien. L’acier, par sa finesse et sa netteté, permet de créer des lignes pures, soulignant les lignes de force d'une composition extrêmement graphique. 

pdf Article dans le magazine info-steel

Exar architecture, Bruxelles
Architect_Architecte
JZH & Partners, Bruxelles
Studiebureau_Bureau d’études
OLBUD, Bruxelles
Algemeen aannemer_Entrepreneur général

Foto's_Photos : Marc Detiffe

Tags: auto-patinable | rénovation | concours construction acier 2012 |